Provocations coloniales à Beita, 216 Palestiniens blessés

Al-Mayadeen, 10 avril 2023. Deux soldats israéliens ont été blessés après avoir reçu des jets de pierres à Beita, dans le nord de la Cisjordanie occupée, ont rapporté lundi les médias israéliens au milieu des affrontements en cours dans la région.

Des hordes de colons israéliens ont envahi le mont Sbeih pour s’emparer des terres palestiniennes. (source Jalal/Twitter)

Le Croissant-Rouge palestinien a annoncé qu’il y a eu au moins 216 blessés à Beita, près de Naplouse, lorsque de jeunes Palestiniens ont tenté de stopper la marche provocatrice menée par des colons israéliens illégaux, avec la participation de membres et de ministres de la Knesset.

Des milliers de colons avaient commencé à prendre d’assaut la région de Jabal Sbeih plus tôt dans la journée.

Le responsable palestinien qui surveille les colonies de Naplouse, Ghassan Douglas, a déclaré que des milliers de colons avaient organisé un rassemblement depuis le rond-point de Zatara, vers l’avant-poste de la colonie ‘Evyatar’ construit au sommet du mont Sbeih, avec la participation d’au moins sept ministres israéliens et plus plus de 20 membres de la Knesset, dont le ministre des Finances Bezalel Smotrich et le ministre de la Police Itamar Ben Gvir (ci-dessous).

https://twitter.com/rebhibader/status/1645449312107741184?s=20

Douglas a expliqué que le but de la manifestation israélienne était d’exiger la légalisation de l’avant-poste colonial et répondre aux opérations de la résistance palestinienne.

Les forces d’occupation israéliennes ont été massivement déployées sur la route entre Ramallah et Naplouse, tandis que les postes de contrôle de Zatara et Hawara ont par périodes entravé la circulation des citoyens.

Pour ajouter l’insulte à l’injure, les journalistes ont également subi des agressions brutales de la part des FOI alors qu’ils couvraient le raid des colons israéliens.

Rappelons que des colons israéliens illégaux ont lancé des raids à Huwara, près de Naplouse, en février, au cours desquels ils ont agressé violemment des Palestiniens tendis que les forces d’occupation israéliennes empêchaient les ambulanciers de se rendre sur les lieux.

Des groupes de colons extrémistes avaient appelé à une marche qu’ils appelaient « Toute la terre d’Israël est à nous… Nous reviendrons » vers le nord de la Cisjordanie.

Les forces d’occupation israéliennes ont autorisé la marche, avec la participation de nombreux hauts responsables.

Dans un contexte connexe, le Département des dotations islamiques d’Al-Qods occupé a rapporté que des centaines de colons israéliens illégaux ont pris d’assaut lundi la sainte mosquée Al-Aqsa depuis le côté de la porte Al-Mughrabi, sous haute protection des forces d’occupation israélienne.

L’incursion a eu lieu le cinquième jour de la soi-disant fête de la Pâque juive.

L’agence de presse palestinienne SAFA a souligné que les forces d’occupation avaient déployé leurs unités spéciales dans les cours d’Al-Aqsa et à ses portes en vue des incursions des colons.

Invasion de l’Esplanade des Mosquées à Al-Quds (source Quds News Network)

« 672 colons, dont l’ancien membre de la Knesset Moshe Feiglin, ont pris d’assaut la mosquée Al-Aqsa par groupes successifs depuis le matin. Les colons ont effectué des visites provocatrices dans ses cours et pratiqué des rituels talmudiques dans la partie est de la mosquée protégée par la police d’occupation », rapporte l’agence.

Article original en anglais sur Al-Mayadeen / Traduction MR

Témoignage et photos d’Alice Froussard sur son compte Twitter @alicesfrd